Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher. Jules Jean Antoine BARIC.
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher
Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher

Ou Diable L'Esprit Va-T-Il se Nicher

Paris [&] New York: Arnauld de Vresse, Editeur, Roe Lockwood and Son , 1878. Item #04967

Silly Questions Depicted in Nineteen Humorous Lithographs

BARIC, [Jules Jean Antoine]. Ou Diable L'Esprit Va-T-Il Se Nicher? Par Baric. [Where the Devil will the Spirit go?]. Paris [&] New-York: Arnauld de Vresse, Editeur, Roe Lockwood and Son [1878].

First (only?) edition. Folio (13 3/16 x 10 1/8 inches; 335 x 257 mm.). Lithographed pictorial title and eighteen numbered lithographed plates depicting the Devil. The plates are captioned below. Plates lithographed by Génix.

Publisher's pictorial glazed yellow boards, expertly and almost invisibly rebacked to style. Extremities a little worn, light staining to endpapers. Some light foxing and marginal soiling. An excellent copy of this scarce work.

Jules Jean Antoine Baric (1825-1905) illustrated several books of caricatures or cartoons for Arnauld de Vresse between 1857 and 1878.

No copy has sold at auction since 1975. According to OCLC there is just one copy located in libraries and institutions worldwide (National Library of Sweden).

The Plates:

1. - Mr. Plumichon, pourquoi donc l’eau coule-t-elle dans ce sens?
- Ma chère amie, vous faites toujours des questions au dessus de votre portée… c’est parceque… l’eau… va toujours… à la rivière…

2. Monsieu l’mare, j’vous améne un homme qui dit, comme ça, qu’il est né à Bourges, et son passe-port marque ben né à quilin… pour lors que ça m’semble louche.

3. - C'est tout d’même embêtant de ne plus y voir que d’un oeil!
- Tu y vois encore plus que moi!
- Comment donc ça?
- Est-ce que tu ne me vois pas deux yeux? Tandis que, moi, je ne t’en vois qu’un!

4. - Eh! Bien, Madeleine, vous ne servez pas les fruits?
- Madame, n’yen a p’us d’pourris!

5. - Ah!... Mademoiselle xx a mis sa robe de Néophyte!...
- Qu’est-ce que c’est donc que cette étoffe là? La Néophyte? Je voudrais bien la voir de près, car je n’en ai jamais vu!...

6. - Joseph, essuyez-moi ça, vite, d’une manière quelconque!
- Oh! Mossieu, j’aurai aussitôt fait avec une éponge…, allez!...

7. - Pourquoi ne viendriez-vous pas à ce bal?
- Je craindrais de faire tapisserie…
- Oh! Pour cela, vous pouvez être tranquille!... je ne fais danser que les patraques… et vous comprenez… que je ne manquerai pas de vous faire danser!...

8. Madame hésite, à ce que je vois, entre le chocolat et le vert d’eau…

9. - Sais-tu que tu as l’air de faire joliment ta tête?
- Que veux-tu? Mon cher… il faut bien faire quelque chose!

10. - Qu'est-ce que c’est donc que c’bonhomme là, papa?
- C’est sans doute l’inventeur des pommes de terre,… tu vois bien qu’il a des pommes de terre dans la main?

11. - Voulez-vous de l’oie aux marrons?
- Qu’est-ce que c’est que ça?
- Vous ne savez pas c’que c’est que de l’oie?... c’est le papa ou la maman d’un canard…

12. - Je vous trouve bien heureuse!...
- Heureuse?... Ah! Ma chère amie,… les nombrils dorés (Lambris dorés) n’font pas le bonheur… allez!...

13. - Quel âge avez-vous?
- J’crès ben que j’ons tout à l’heure 20 ans… mais on m’a toujou’ dit qu’si j’avais point été malade, j’en aurais ben 21 passés, au jour d’aujourd’hui.

14. - Qué qu’tu fais donc là?
- J’cherche le bout de la corde.
- Tu sais ben que j’l’ai coupé?
- Qué qu’ça fait?
- Ça fait que tu n’le trouveras point!
- N’y en a-t-i' point un autre! Donc! Bête!

15. - Ah! Ça! Qu’est-ce que tu fais là?
- J’apprends à me presenter dans le monde, mon cher…
- Ah! Elle est bien bonne!!!

16. - Ah! Malheureux, on voit tout sortir de terre, quoi! De c’temps ci!
- Comment on voit tout sortir de terre!... moi qui ai enterré ma femme voilà trois jours!

17. Mon cher oncle je vou écri la présente à cette seule fin de vous annonser la mor de ce povre croulebois don on a trouvéz le cadaver que je vous envoille par la possette, pendu dans sa chambre, parceque Mosieu Bourdoignon qui devé vous la portée ne par pas, nous avons cette année neune masse de cornichon moi le premier des commis, suis surge de vous en offrir de la part du patron si vous en voulez, je me porte bien et souhaite que la présente vous trouve de méme, votre neveu pour la vie, Jean Calebasse.

18. Mes chers parents; ç ava bien, mon métre m’a déja fai saigner cet semaine il m’a promi de me faire écorché la semaine prochaine si ça continue ainsi qui m’a di, il me fera depécer pour se montre avant la faim de l’année. Je vous embrasse, Joseph Triplard.

Gumuchian 466; Not in Colas, Hiler, Lipperheide, or BM.

Price: $950.00